nous organisons aussi…

What's new ?

NUT 2017, le compte à rebours est lancé

[REPRISE INTEGRALE DE L’ARTICLE PARU SUR MIDILIBRE.FR LE 02.01.2017 – TEXTE ORIGINAL A DECOUVRIR ICI)

Le 19 février, sur un terrain de jeu urbain et garrigue, trois courses au programme.

Et si vous osiez ? Si en ce premier jour de l’année 2017, jour des vœux et des bonnes résolutions par excellence, vous osiez et décidiez de craquer vos étrennes contre une bonne paire de baskets. Qui sait si, dans quelques jours, vous ne seriez pas, comme des milliers de Gardois et de plus en plus de monde, soudainement pris de passion pour la course à pied.

En attendant, pour ceux qui ont déjà quelques longueurs d’avance et quelques kilomètres d’endurance, voilà une date qui se profile dans le paysage sportif nîmois : le Nîmes urban trail ou… Nut (*). Cette année, les amateurs de trail, et en particulier de trail urbain – une variante qui a vu le jour à Lyon en 2008 – ont rendez-vous dimanche 19 février sur le terrain de jeu imaginé par les organisateurs du Nut en partenariat avec la Ville. En avant-première, nous avons reconnu une partie du parcours avec l’un d’eux, Nicolas Carbo, et obtenu quelques confidences.

Une nouvelle distance : 18 km
Le 19 février, trois courses – contre deux l’an dernier – sont proposées avec, c’est une première, départ et arrivée aux jardins de la Fontaine. Sur les trois parcours parsemés de découvertes historiques, il faut s’attendre aussi à quelques surprises… artistiques. Toujours au programme, le 10 km. Comme l’an dernier, il est 100 % urbain. Si le parcours ne sera pas fondamentalement modifié : passage dans l’Écusson, grimpette au mont Duplan, descente vers la légion, puis retour version montagnes russes jusqu’à la tour Magne ; les organisateurs promettent quelques nouveautés. Côté course, à noter la disparition du contre-la-montre de la tour Magne et un départ échelonné, par sas de 500 coureurs toutes les 5 à 10 mn, à partir de 10 heures, afin d’éviter les embouteillages.

Le nouveau parcours offre l’urbanité du 10 et les délices du trail
Tout nouveau tout beau, le parcours de 18 km. Il est parfait pour tous ceux qui ont couru le 10 km et n’ont pas osé le 26. Il offre l’urbanité du 10 et tous les délices du trail dans la garrigue nîmoise, celle de l’ouest, entre Camplanier et le bois des Espeisses en passant, évidemment, par le Cadereau. Tous les ingrédients y sont réunis pour se faire plaisir : un peu de technique, un peu de dénivelé et une bonne distance. On y découvre aussi quelques pépites historiques nîmoises ou d’étroits sentiers entre les murets, dont certains ont été ouverts pour l’occasion. Départ à 9 heures.

Enfin, comme l’an dernier, le 26 km offre aux amateurs un peu plus de garrigue, davantage de chemins caillouteux et une belle distance. Il se distingue aussi par une plongée inoubliable dans le cadereau d’Alès avec son et lumière au menu. Départ à 8 heures.

(*) Inscriptions sur le site du Nîmes Urban Trail.  Attention, nombre de dossards limités à 4 500. 

 

Retourner à la liste des actualités

En images

Accéder au diaporama

On lâche les fauves dans…

00

jours

00

heures

00

minutes

00

secondes

2016 © Nîmes Urban Trail | Réalisation E-denzo | Une organisation YESWERUN & DENIM RUNNING